Le Synode 2023

Le pape François a une grande expérience personnelle de la synodalité (marcher ensemble). « L’expérience du synode nous permet non seulement de marcher ensemble en dépit de nos différences, mais de rechercher la vérité et d’assumer la richesse des tensions en jeu entre deux pôles. De nombreuses percées ont eu lieu dans les conciles et les assemblées tout au long de l’histoire de l’Église. Mais ce qui importe le plus, c’est cette harmonie qui nous permet d’avancer ensemble sur le même chemin, même avec toutes nos nuances dans la différence. Cette approche synodale est une chose dont notre monde a maintenant grand besoin. Plutôt que de chercher la confrontation, de déclarer la guerre, chaque partie espérant vaincre l’autre, nous avons besoin de processus qui permettent aux différences d’être exprimées, entendues et maturées de manière à ce que nous puissions marcher ensemble sans avoir besoin de détruire qui que ce soit. C’est un travail difficile ; il nécessite de la patience et de l’engagement – avant tout les uns envers les autres. La paix durable consiste à créer et à maintenir des processus d’écoute mutuelle. Nous construisons un peuple non pas avec des armes de guerre, mais dans la tension productive de la marche commune. » (Pape François, Un temps pour changer, pp. 124-125)

Il invite donc toute l’Église à une démarche synodale, dans laquelle le but n’est pas tant de traiter un sujet ou une question précise, mais de faire une expérience de marche ensemble. Donc « l’objectif du Synode actuel est d’écouter, en tant que peuple de Dieu tout entier, ce que l’Esprit Saint dit à l’Église. Nous le faisons en écoutant ensemble la Parole de Dieu dans l’Écriture et la Tradition vivante de l’Église, puis en nous écoutant les uns les autres, et surtout ceux qui sont en marge, en discernant les signes des temps. En fait, l’ensemble du processus synodal vise à favoriser une expérience vécue de discernement, de participation et de corresponsabilité, où la diversité des dons est mise au service de la mission de l’Église dans le monde. » ( Vadémécum 1.3) Quelle que soit la question traitée en petits groupes, il nous est demandé de nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu, de nous écouter les uns les autres, et d’écouter ceux que nous inviterons et qui sont à nos propres périphéries. Le compte-rendu de la ou des rencontres indiquera la relecture des participants sur cette expérience de synodalité : « en quoi a-t-elle consisté, les points positifs et les points négatifs, les nouveautés perçues, les apports du style synodal, la présence spirituelle et active de Dieu pendant ce temps passé ensemble? » (Annexe B.9)

Fraternellement

Père Benoît DELABRE, curé de la Communauté de paroisses Bouc Bel Air Cabriès-Calas

 

Pour lire l’abrégé du VADEMECUM  pour le SYNODE SUR LA SYNODALITÉ

Pour télécharger le document préparatoire au Synode 2023

Pour télécharger le Manuel complet du Synode sur la Synodalité (document 60 pages)

Pour participer et s’inscrire aux groupes de préparation